01182019Headline:

Burkina Faso: Les burkinabé demandent “la vérité et la justice pour Norbert Zongo”.

La “lutte doit se poursuivre” jusqu’au “jugement” dans l’affaire Norbert Zongo, 20 ans après l’assassinat de ce journaliste d’investigation burkinabè, a affirmé jeudi à Ouagadougou Chrysogone Zougmoré, au nom du Collectif des organisations démocratiques de masse et de partis politiques (CODMPP).

“Notre lutte doit se poursuivre jusqu’à l’extradition effective de François Compaoré (principal suspect) et au jugement de l’affaire”, a dit M. Zougmoré, estimant que l’avis favorable de la justice française, rendu le 05 décembre pour son extradition vers le Burkina Faso, est une “victoire d’étape” qui “appelle à l’optimisme”.

“Nous n’aurons de répit que lorsque tous les commanditaires et les exécutants du crime de Sapouy seront en prison”, a-t-il poursuivi, réclamant la “vérité et la justice pour Norbert Zongo et ses compagnons”, à l’occasion de la commémoration de leur assassinat, il y a 20 ans jour pour jour.

Norbet Zongo a été assassiné avec trois autres personnes le 13 décembre 1998 à Sapouy dans le sud du Burkina Faso, alors qu’il enquêtait sur les circonstances de la mort de David Ouédraogo, l’ex-chauffeur de François Compaoré.

Placé sous contrôle judiciaire en France, le frère de l’ex-président Blaise Compaoré a été inculpé au Burkina pour “incitation à assassinat” dans cette affaire.

lequotidient.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment