12112018Headline:

Burkina Faso: Un mort et des blessés dans l’explosion d’une mine.

Un militaire burkinabè a été tué et plusieurs autres blessés, mercredi matin, dans l’explosion d’une mine à Kabonga, dans l’Est du pays, selon une source sécuritaire.
Le véhicule des militaires en patrouille à Kabonga, dans la province de la Kompienga, a sauté sur une mine, faisant un mort et au moins trois blessés.

Le 28 août, sept militaires ont été tués dans l’explosion d’une mine dans la zone.

Les attaques armées menées contre les forces de défense et de sécurité sont devenues récurrentes au Burkina, en particulier ces derniers mois.

Le 11 août, cinq gendarmes en mission d’escorte d’un convoi d’or de Boungou, ont été tués dans l’Est du pays, par l’explosion d’un engin explosif improvisé au passage de leur véhicule. Un employé de la mine a également trouvé la mort.

La nuit du 22 août, une équipe du commissariat du district de Sollé, a été attaquée par des individus armés sur l’axe Sollé-Titao, dans le Nord du pays. Un policier a été tué. Et au cours de la même nuit, un groupe d’individus armés a tenté d’attaquer le commissariat.

Cette attaque intervenait 24 heures après l’attaque d’un poste de douanes à Batié, une localité du Sud-ouest du pays, frontalière de la Côte d’Ivoire et du Ghana, au cours de laquelle a péri un douanier.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment