11282022Headline:

Burkina Faso: une partie de l’ambassade de France brûlée par des manifestants

Peut être une image de 4 personnes, personnes debout, moto et plein air

                                      Du feu à l’ambassade de France par des manifestants (image amateur)

 

Les axes de la ville de Ouagadougou sont bloqués par des militaires affirme AbidjanTv.Net .
La tension monte à Ouagadougou. Plusieurs sources locales ont fait état de « tirs à l’arme lourde » dans la nuit de jeudi 29 à vendredi 30 septembre, à l’intérieur du camp militaire Baba Sy, situé dans le sud de la capitale du Burkina Faso, à proximité de Kosyam, le palais présidentiel, occupé par le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba depuis le coup d’Etat du 23 janvier.
Vendredi matin, l’accès au palais était bloqué par « des militaires lourdement armés ». D’autres axes stratégiques, tels que le rond-point des Nations-Unies menant à la primature et situé au centre-ville, étaient aussi verrouillés. Le signal de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) a quant à lui cessé d’émettre et l’accès à ses locaux a été bloqué par des militaires. L’ambassade de France, l’Union européenne et d’autres pays, tels que la Belgique, ont donné instruction à leur personnel de rester chez eux.
Ce soir, AbidjanTv.net informe que l’ambassade de France est attaqué par les manifestants ainsi que l’institut français pour demander le départ de la troupe française sur le territoire Burkinabé.
Melv

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles