05292017Headline:

Burkina : Kafando fait de graves confidences sur Ouattara et Compaoré

Michel Kafando

Comme le rapporte L’Inter, dans son no à paraître dans les kiosques aujourd’hui, Jeune Afrique aborde un sujet relatif aux relations Côte d’Ivoire – Burkina Faso. Selon François Soudan, le patron de l’hebdomadaire panafricain qui a donné un aperçu de l’article sur Rfi, ce dimanche 2 octobre, Michel Kafando, l’ancien président de transition burkinabé fait de graves confidences sur ses « deux amis » d’Abidjan, à savoir le président ivoirien, Alassane Ouattara, et l’ancien président burkinabé, Blaise Compaoré qui a quitté le pouvoir le 31 octobre 2014 suite à un soulèvement populaire.

Répondant aux questions du journaliste Norbert Navarro, François Soudan souligne que «Kafando n’épargne pas Compaoré ». Quand on lui pose la question : « Est-ce que Compaoré était derrière le putsch de Diendéré en septembre 2015 ? », demande François Soudan. Il répond : « ça m’étonnerait qu’il n’ait pas été informé au préalable de ce qui allait se passer. On le relance : « Vous admettez que Blaise Compaoré soit protégé par le président ivoirien Ouattara ? » Réponse de Kafando : « ça relève des sentiments humains ». « Le président Ouattara, poursuit-il, j’ai essayé de lui faire comprendre qu’il fallait privilégier des relations fraternelles plutôt que son amitié avec Blaise Compaoré.

Question : « Que vous a-t-il répondu ? »

Réponse : « Que Blaise Compaoré a beaucoup fait pour lui qu’il ne pouvait pas l’ignorer».

Auteur: Derome-l’inter

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment