09302022Headline:

Burkina: l’armée inflige une lourde perte aux terroristes

Une cinquantaine de terroristes ont été neutralisés par l’armée burkinabé dans des opérations de représailles, suite à l’attaque terroriste qui a fait une trentaine de morts le 05 septembre dernier.

Une attaque terroriste à l’engin explosif contre un convoi de ravitaillement sur l’axe Djibo-Bourzanga dans le Sahel du Burkina Faso a fait au moins 35 morts et 37 blessés, le 05 septembre 2022.

« C’est avec consternation que j’ai appris le décès de 35 de nos compatriotes, ce lundi 5 septembre 2022, à la suite de l’explosion de leur véhicule de transport au contact d’un engin explosif improvisé », a tristement déclaré le président Damiba. Le drame qui est survenu entre Djibo et Bourzanga a également fait de nombreux blessés. Le nombre des blessés s’élève à 37, selon un bilan des autorités du Burkina Faso.

Ce mardi, on apprend qu’une cinquantaine de terroristes ont été neutralisés dans des opérations de représailles de l’armée, après l’embuscade. Les ripostes ont concerné les bases terroristes du Soum, Sahel, où ils s’étaient réfugiés.

Aussi, apprend-on, une vingtaine de terroristes dont des cadres ont été neutralisés, fin août, suite à l’embuscade menée contre la patrouille envoyée en renfort du détachement de Déou.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles