10212018Headline:

Burkina: L’opposition burkinabé se réjouit de la mobilisation lors de la marche-meeting.

L’opposition politique burkinabè s’est dite mardi “satisfaite” de sa marche-meeting de protestation contre la mauvaise gouvernance, qui a rassemblé le 29 septembre des milliers de personnes dans les rues de Ouagadougou, lors d’une conférence de presse.

“Concernant le bilan de la marche-meeting, nous sommes très satisfaits sur tous les plans”, a affirmé le président du comité d’organisation Rabi Yaméogo, saluant “la très forte mobilisation des citoyens, le caractère pacifique et républicain de la marche, la grande discipline et la qualité du message envoyé”.

Pour lui, cette marche-meeting à laquelle ont pris part des milliers de personnes “constitue un premier geste fort de l’opposition, qui réveillera le pouvoir somnolant du président Roch Kaboré”.

S’il s’est réjoui de la marche, M. Yaméogo a toutefois dénoncé “les tentatives de sabotage” du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, parti au pouvoir).

En ce qui concerne certains messages (de soutien notamment à Blaise Compaoré, ex-président chassé par une insurrection populaire fin 2014) qui étaient véhiculés sur des pancartes et banderoles pendant le rassemblement, Rabi Yaméogo a expliqué qu’il s’agissait de messages qui n’avaient pas été homologués par la commission communication.

“Des photographies de ces messages ont malheureusement été prises et publiées avant le retrait des pancartes”, a-t-il poursuivi.

Pour ce qui est de la collecte de fonds initiée par l’opposition en soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS) dans leur combat contre le terrorisme, M. Yaméogo a annoncé que le bilan définitif de la souscription qui se poursuit jusqu’à jeudi, “sera dressé très bientôt”. Les députés de l’opposition ont toutefois collecté 1.100.000 Fcfa à raison de 25.000 Fcfa par député, a indiqué le 2e vice-président du comité d’organisation Seydou Ouédraogo.

La marche-meeting de protestation de l’opposition contre “la gouvernance chaotique” du parti au pouvoir qui a rassemblé des milliers de personnes a, entre autres, enregistré la participation des des leaders des partis d’opposition, des leaders d’opinion et des acteurs de la société civile.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment