11202018Headline:

Burkina: Marche à Ouagadougou pour la commémoration de l’insurrection populaire d’octobre 2014.

Plus de 500 personnes ont marché mercredi matin à Ouagadougou à l’appel d’organisations dont le Mouvement des droits de l’Homme et des Peuples (MBDHP), pour commémorer l’insurrection populaire d’octobre 2014 et “exiger la justice pour les martyrs”, a constaté un journaliste de Afrique sur7.

Plusieurs centaines de personnes dont des étudiants, munies de banderoles et de drapeaux, ont marché de la bourse du travail à la place de la Nation.

La marche organisée par une vingtaine d’organisations dont le MBDHP et la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B), visait à “exiger justice pour tous les martyrs et les blessés de l’insurrection populaire d’octobre 2014 et de la résistance au putsch de septembre 2015 (et de défendre et approfondir les acquis de ces actions)”.

Par ailleurs, il était également question, entre autres, “d’exiger des autorités des prises de mesures urgentes et efficaces pour préserver la vie des soldats au front” ; “de combattre la criminalisation et la répression des luttes des syndicats de travailleurs”.

L’insurrection populaire d’octobre 2014 a provoqué la chute de l’ancien président Blaise Compaoré (actuellement en exil en Côte d’Ivoire), qui tentait de modifier la constitution pour briguer un nouveau mandat après 27 ans au pouvoir.

Une vingtaine de personnes ont trouvé la mort et des centaines d’autres ont été blessées, lors de ce mouvement populaire

“L’espoir d’un changement fondé en l’insurrection populaire d’octobre 2014 demeure à ce jour obstrué par une gouvernance (du parti au pouvoir et alliés) caractérisée par une navigation à vue et une incompétence notoire à trouver des solutions idoines aux préoccupations pressantes du peuple”, ont soutenu les organisations.

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment