12132017Headline:

Burkina – Séisme politique: Blaise Compaoré, acculé, limoge brutalement son directeur de Cabinet

Blaise compaore

Les répliques du séisme politique qui a touché le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) avec le départ des Roch, Salif, Simon et Cie ont-elles commencé à toucher le sommet de l’Etat ?

Dans notre édition d’hier, nous évoquions l’imminence d’un remaniement ministériel. Même si on n’en est pas encore là malgré la persistance de la rumeur, les choses commencent à bouger autour de l’entourage immédiat du Président Blaise Compaoré.

En effet au terme de sa séance du mercredi 22 janvier 2014, le Conseil des ministres a procédé à la nomination de M. Sanné Mohamed Topan au poste de directeur de cabinet du Président du Faso. En remplacement d’Assimi Kouanda, ministre chargé de missions auprès de la Présidence du Faso et Secrétaire exécutif national du CDP.

Quand on sait que de tout temps et sous tous les cieux, le directeur de cabinet est “l’œil et l’oreille” du chef, faut-il lire dans ce réaménagement un quelconque signe de crise de confiance entre Blaise Compaoré et Assimi Kouanda?

Au regard du clash intervenu au sein du CDP, cette mise à l’écart sonne comme une sanction contre le premier responsable du parti au pouvoir.

En attendant que d’autres têtes tombent à leur tour?

Relevons que pour Sanné Mohamed Topan, il s’agit d’un retour dans une maison qu’il connaît déjà. Car avant d’aller servir comme ambassadeur au Mali, il a été le dircab de Blaise Compaoré (Lire aussi compte rendu du Conseil des ministres).

L’Observateur Paalga

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment