09202019Headline:

Burkina: Zagré témoigne en faveur de Diendéré.

L’ex-chef d’état-major général des armées le général Pingrenoma Zagré a assuré mardi avoir “témoigné sans hostilité à l’égard” du général Gilbert Diendéré, principal acc usé au procès putsch manqué du 16 septembre 2015, à la fin de son audition.

“Diendere, je tiens à te rassurer, j’ai témoigné sans aucune hostilité à ton égard afin de contribuer à la manifestation de la vérité”, a déclaré le général Zagré dans son mot de fin.

Lundi, le général Diendéré s’était dit “étonné de la manière dont” L’ex-chef d’état-major général des armées l’a “traité” à la barre “comme (s’il lui) en voulait”, ajoutant n’avoir “pas pensé qu’il aurait un tel comportement” devant le tribunal militaire.

L’ex-chef d’état-major particulier de Blaise Compaoré avait estimé que la responsabilité de Pingrenoma Zagré, “est engagée” dans l’affaire du putsch manqué pour avoir accepté d’assurer le maintien de l’ordre, autorisée une mission héliportée et l’accompagnant en l’aéroport pour accueillir des chefs d’Etat pour une médiation.

Mais le général Pingrenoma Zagré a réaffirmé n’avoir pas “donné l’ordre” pour l’exécution de mission héliportée à la frontière ivoirienne, rejetant l’implication de la hiérarchie militaire qui a refusé d’accompagner les putschistes dans le coup d’Etat manqué.

Lire l’article sur afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment