09202018Headline:

Cameroun: Akere Muna a le soutien du MANIDEM pour la présidentielle du 7 octobre.

L’ex-batonnier Akere Muna, candidat du Front populaire pour le Développement (FPD) à l’élection présidentielle du 7 octobre, s’est dit heureux de partager un nombre croissant de Camerounais sa vision d’une démocratie participative, en réaction au ralliement du Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et démocratie (MANIDEM).
“Le MANIDEM nous a accordé sa confiance. Je suis heureux de partager avec un nombre croissant de Camerounais, et de responsables politiques, cette vision d’une démocratie participative où le citoyen sera au cœur de la prise de décision”, déclaré Muna sur facebook.

Samedi, ce parti ultra nationaliste, qui a adhéré à la Plateforme pour une nouvelle république, a appelé sa “base à voter” pour le candidat du Front populaire pour le Développement (FPD), figure de la lutte anticorruption au Cameroun.

Le soutien du MANIDEM intervient après celui de la frange de l’Union des populations du Cameroun (UPC), dirigée par Habiba Issa.

Quelque 6.596.900 citoyens camerounais sont appelés aux urnes le 7 octobre, pour élire leur nouveau président, parmi neuf candidats dont le chef de l’Etat sortant Paul Biya (85 ans).

L’ex-vice président mondial de Transparency international et candidat à la présidentielle d’octobre camerounaise, Akere Muna avait déposé mi-juillet, son dossier de candidatutre, a Elecam.

Il avait réaffirmé “sa volonté d’œuvrer pour une coalition des forces du changement, conformement aux aspirations des camerounais”.

M. Muna a deposé sa candidature pour le scrutin présidentiel du 7 octobre prochain.

Rappelons que Akere Muna, avait été assigné en justice par sa sœur cadette, Ama Tutu Muna, dans le cadre de la succession de leur père, ancien président de l’Assemblée nationale.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment