01182017Headline:

Cameroun : Boko Haram tue encore, 30 morts dans un double attentat-suicide

boko enfant
Au moins 30 personnes ont péri ce jeudi dans un double attentat-suicide dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

L’Extrême-Nord du Cameroun de nouveau ensanglanté. Au moins 30 personnes ont été tuées dans un double attentat-suicide ce jeudi matin à Kerawa, une ville frontalière avec le Nigeria située dans l’extrême-nord du Cameroun. La première explosion a eu lieu vers 11h00 locales (10h00 GMT) dans le marché de Kerawa, une ville frontalière avec le Nigeria (extrême-nord du Cameroun). Puis une « deuxième explosion a eu lieu à 200 mètres du camp militaire », a précisé un policier, sous couvert de l’anonymat.

Boko Haram perpétué régulièrement ce genre d’attentats dans l’Etrême-Nord du Cameroun. Pas moins de cinq attentats-suicide ont été attribués à l’organisation nigériane dans la région au cours du mois de juillet, faisant une cinquantaine de morts.

Depuis 2009, Boko Haram, qui sème la terreur dans le nord du Nigeria en particulier, a fait plus de 15 000 morts et poussé 1,5 millions de personnes à se déplacer. Le groupe armé est dirigé par Abubakr Shekau réputé pour sa férocité. Il s’est radicalisé lorsque ce dernier en a pris la direction en 2009. Le groupe armé se met alors à massacrer sans vergogne des populations entières dans les villages du pays, pillant tout sur son passage. A sa création en 2002, il ne s’attaquait qu’aux symboles étatiques, bâtiments publics, commissariats, gendarmeries, avant que son visage ne s’assombrisse et qu’il ne se décide, sous l’impulsion d’ Abubakr Shekau, d’ensanglanter le nord du pays.

De son côté, le Président Muhammadu Buhari a promis de mettre un terme à Boko Haram et à ses massacres. Mais depuis on investiture, le 29 mai 2015, l’insurrection armée a fait plus de 500 morts, surtout pendant la période du mois de Ramadan dernier, où elle n’a pas hésité à abattre des fidèles qui priaient à la mosquée.

Actuellement, les troupes du Cameroun, du Tchad, du Niger prêtent main forte à l’armée nigériane pour vaincre Boko Haram. Bien que de nombreux observateurs affirment que le groupe est affaibli, une chose est sûre, il n’a pas abdiqué.

afrik.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment