10252021Headline:

Cameroun: des soldats tués dans une embuscade à l’Est de Bamenda

Regain de tension dans la région Nord-Ouest au Cameroun. Une patrouille militaire a été attaquée jeudi à l’est de Bamenda. Il n’y a eu aucune communication officielle sur le sujet, pas de bilan non plus. Mais une dizaine de soldats ont été tués.

Le théâtre de l’embuscade est une colline de la division de Ngo-Ketunjia, à quelques centaines de kilomètres à l’est de Bamenda, entre Sagba et Bamessing.

Selon des vidéos que les militants séparatistes font circuler sur les réseaux sociaux et dont des personnes originaires de la région nous confirment l’authenticité, deux véhicules blindés ont sauté sur des engins explosifs improvisés, avant d’être attaqués par un groupe de miliciens locaux, notamment équipés de lance-roquettes.

Deuxième attaque en deux semaines
Certaines de ces vidéos montrent des corps de soldats tués. Ce sont des membres de la Brigade d’intervention rapide (BIR), l’unité d’élite de l’armée camerounaise. Ni l’armée ni les autorités locales n’ont fait de déclaration sur le sujet. Une attaque du même type avait déjà eu lieu la semaine dernière et plusieurs combats ont éclaté depuis dans cette zone, faisant une quinzaine de victime dans les rangs des militaires.

Par ailleurs, certains groupes séparatistes avaient appelé à deux semaines d’opération « villes mortes » à compter du 15 septembre, sans pour autant perturber le quotidien dans les principales villes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles