09212018Headline:

Cameroun: Kamto favorable a une alliance avec d’autre parti de l’opposition.

Maurice Kamto, le candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC, opposition) à la présidentielle du 7 octobre, a accepté de discuter des propositions que lui ont adressées le Front progressiste et panafricaniste (coalition) en vue d’échanger sur un programme commun”, lors du scrutin.
Le Mouvement africain pour la nouvelle indépendance et la démocratie (MANIDEM) “annonce que M. Kamto, a exprimé sa bonne disposition à discuter des propositions que lui ont adressées notre parti et le Mouvement citoyen (MOCY) en vue de discuter d’un programme minimum dans la perspective d’une coalition autour des intérêts du Cameroun durant et au-delà de cette élection”, indique une note du parti.

Le 28 août, le MANIDEM et le MOCY ont annoncé la remise de la liste de leurs 15 propositions aux candidats à l’élection présidentielle, estimant qu’il fallait “placer l’intérêt du Cameroun au-dessus de tout.”

Au nombre des propositions, figurent la “condamnation de façon claire et ferme de la tentative de sécession en cours dans les régions anglophones et la réclamation aux bandes armées sécessionnistes ou non d’un cessez-le-feu unilatéral et immédiat, l’institution d’un système démocratique de gouvernement de type parlementaire, l’organisation territoriale du pays en quatre régions (grand Centre, Grand Littoral, grand Nord, grand ouest) autonomes, économiquement viables, géographiquement et culturellement homogènes.”

“L’institution de la règle électorale systématique des deux tours à toute élection publique, du bulletin unique, d’un fichier électoral automatique sur la base d’un fichier d’état-civil modernisé et d’un recensement général de la population”, font également partie de leurs propositions.

“Le programme commun que proposent les deux organisations, comporte un certain nombre de points de convergence susceptibles de servir de base de discussion”, selon Kamto proposant “une rencontre le plus tôt possible afin d’examiner la possibilité d’entente ce sujet.”

Plus de six millions d’électeurs camerounais sont appelés aux urnes le 07 octobre pour élire leur président parmi neuf candidats dont le chef de l’Etat sortant Paul Biya (85 ans).

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment