11152018Headline:

Cameroun: Le coffrage d’une infrastructure prévue pour la CAN 2019 s’affaisse.

Raoul Mbendjo Kouakam, le responsable de la communication de Mota-Engil Cameroun, société chargée de construire l’un des établissements d’accueil pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 , au Cameroun, a évoqué “un petit incident” après l’affaissement du coffrage de l’hôtel en chantier, à Garoua (extrême-nord).

“C’est juste un petit incident qui a été malheureusement transformé”, a réagi Mbendjo Kouakam, joint par un journaliste de Afrique sur 7, précisant que “les activités se poursuivent sereinement sur le chantier.”

Vendredi “le coffrage prévu pour recevoir un segment de la dalle du premier étage de l’hôtel en chantier, s’est affaissé peu avant le coulage du béton”, a expliqué Mota-Engil, soulignant que “l’incident n’a fait aucune victime, encore moins de blessé, mais retardé de quelques jours le coulage de béton sur cette surface de 25 m2.”

Des images faisant état de l’écroulement de l’hôtel de quatre étoiles en construction, ont été abondamment relayées sur les réseaux sociaux.

“Comme la situation de notre pays est un peu tendue, chacun l’interprète comme il le souhaite.”, a ajouté Raoul Mbendjo Kouakam, assurant que “le gros œuvre sera achevé comme initialement prévu avant la fin de ce mois de septembre.”

Le Cameroun abrite du 7 au 30 juin 2019, la 32e édition de la CAN, et cinq stades ont été sélectionnés à Bafoussam (ouest), Douala (littoral), Garoua , Limbé (sud-ouest) et Yaoundé pour la phase finale de la compétition, la première regroupant 24 équipes et à avoir lieu en été.

Lors de sa 2e visite d’inspection, la Confédération africaine de football (CAF) a constaté des retards dans l’exécution des travaux et demandé aux autorités camerounaises de “mettre une forte pression sur les entreprises afin de livrer les ’infrastructures dans les délais en décembre 2018.”

“L’hôtel quatre étoiles de 70 chambres, sera bel et bien livré dans les délais annoncés. Les travaux du gros œuvre étant actuellement évalués à plus de 70%”, a indiqué la société Mota Engil.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment