10212018Headline:

Cameroun: Le directeur général de (ELECAM), a annoncé que le taux de retrait de cartes d’électeur, en vue de la présidentielle est estimé à 95%des, face à la presse.

Le directeur général d’Elections Cameroon (ELECAM), Erik Essousse a annoncé jeudi soir, à Yaoundé que le taux de retrait de cartes d’électeur, en vue de la présidentielle est estimé à 95%des, face à la presse.

“Les cartes électorales établies récemment et qui du reste, ont été distribuées à hauteur de 95 % concernent uniquement les nouveaux électeurs les (ceux) transférés vers leurs nouveaux bureaux de vote à leur demande”, a dit M. Essousse, à la presse.

La présidentielle prévue dimanche se tient dans un contexte marqué par une crise dans le Sud-ouest et le Nord-ouest, les deux régions anglophones du pays.

Débutée par des revendications corporatistes des avocats anglophones et des enseignants, fin 2016 pour protester contre certaines discriminations”, elle s’est muée en conflit armé, fin 2017. Les combats entre les forces de défense et de sécurité camerounaises et différents groupes séparatistes armés étant devenus quasi-quotidiens.

“Il y a une sécurisation de toutes les zones où il y a des bureaux de vote (y compris) les arrondissements du Nord-ouest et du Sud-ouest”, assuré mercredi, le président du conseil électoral, Enow Egbe, soutenant que “toutes les mesures ont été prises pour la protection des biens et des personnes.”

Concernant la proclamation des résultats, le DG d’ELECAM a indiqué qu’”il est pratiquement impossible de rassembler et compiler les procès-verbaux en nombre suffisant le jour et même le lendemain du scrutin pour avoir une tendance significative.”

L’antenne communale d’ELECAM dispose de 48 heures pour transmettre tous les procès-verbaux issus des commissions locales des votes de la commune, à la commission départementale. Celle-ci les transmet à la commission nationale de recensement général des votes qui dispose de cinq jours pour les acheminer au Conseil constitutionnel.

Le Conseil constitutionnel à son tour proclame les résultats au plus tard 15 jours, après le scrutin sur la base du procès-verbal des travaux de la commission nationale de recensement général des votes, après avoir “vidé” tout le contentieux.

La liste électorale compte 6,598 millions d’électeurs pour 24.988 bureaux de vote et pourrait connaître une légère modification opérée par le Centre national de biométrie statistique, selon des chiffres d’ELECAM, au 1er octobre.

Débutée le 22 septembre, la campagne électorale devrait prendre fin samedi, la veille du scrutin.

Neuf candidats dont le président sortant, Paul Biya (85 ans), en fonction depuis le 06 novembre 1982 sont en lice pour cette élection.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment