11202018Headline:

Cameroun: Les élèves de Bamenda heureux de retrouver leurs familles…

C’est un ouf de soulagement pour le Cameroun après la libération des 79 élèves de Bamenda enlevés le 5 novembre dernier. Les autorités camerounaises indiquent cependant ne pas retrouver les traces de leurs trois encadreurs.

A la veille de la prestation de serment du président Paul Biya, une tragédie s’était produite dans le nord-ouest camerounais. Il s’agit de l’enlèvement par un groupe armé de 82 personnes, notamment 79 élèves de la Presbyterian Secondary School de Bamenda, ainsi que le principal, un professeur et le chauffeur de l’école.

Les autorités sécuritaires camerounaises avaient alors organisé une véritable battue pour retrouver les ravisseurs et libérer les otages. Un cordon de sécurité avait par ailleurs été placé autour de cette école protestante afin, non seulement de la protéger, mais aussi et surtout de relever des indices pouvant conduire à la destination prise par les kidnappeurs.

La stratégie mise en œuvre par l’armée camerounaise vient de porter ses fruits. Ainsi que l’a annoncé, ce mercredi, Issa Bakary Tchiroma, ministre camerounais de la Communication : « Tous les 79 élèves ont été libérés. » Il ajoute cependant : « Je ne sais pas encore ce qu’il en est pour les trois encadreurs. »

Même si cette nouvelle contribuera à soulager un tant soit peu les familles des élèves miraculés, il n’en demeure pas moins que la menace persiste toujours dans la région anglophone. Les séparatistes, qui dénoncent un système scolaire essentiellement favorable aux francophones, n’ont cessé de multiplier des rapts et autres actes de défiance pour combattre l’administration camerounaise.

Aussi, pour son 7e mandat consécutif à la tête du Cameroun, Paul Biya a tendu la main aux sécessionnistes afin de construire un Cameroun uni et indivisible pour le bien-être de tous les Camerounais.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment