06272022Headline:

Cameroun: malgré les tensions, le pays célèbre le 50e anniversaire de l’Union camerounaise

Jour férié au Cameroun ce vendredi 20 mai pour la Fête de l’Unité nationale. À Yaoundé, un défilé militaire et civile va marquer les 50 ans du référendum de 1972, qui mit fin à la forme fédérale de l’État – un Cameroun oriental, un Cameroun occidental – pour donner naissance à la République unie du Cameroun. Dans la capitale, les habitants se disent attachés à cette unité nationale et regrettent les tensions que connaît le pays.

Avec notre envoyée spéciale à Yaoundé, Amélie Tulet

Devant la boutique d’un voisin, Eddie boit la bière de fin de journée avec des amis. Les nouvelles du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun le désolent : « Je ne suis pas content de voir nos frères mourir chaque jour. Vraiment, il faut qu’on s’arrange à mettre fin à cette guerre. Mettre autour de la table beaucoup de Camerounais pour sortir de cette crise. »

À côté de lui, Senghor s’est lancé dans la vente de groupes électrogènes face aux coupures de courant. Lui aussi se dit très attaché à l’idée d’unité nationale. Il vit à Yaoundé sans problème avec ses voisins venus de tout le pays et déplore les discours haineux qui circulent sur les réseaux sociaux : « J’aimerais que, quand je vais à l’extrême Nord, je me sente là-bas chez moi. Parce que, moi je suis Bamiléké. Que je revienne ici, au Centre, au Sud, je suis partout chez moi. J’y tiens, ce n’est pas du 100 % mais j’y tiens. Je veux que ce soit vraiment l’unité nationale. »

Comments

comments

What Next?

Recent Articles