03012021Headline:

Cameroun: officiel, Brinda Biya prépare son premier album dans le RAP

Brenda Biya, l’unique fille du patriarche des chefs d’Etats Africains Paul Biya a décidé de se lancer dans le rap. Sans tarder, la fille du président Camerounais prépare activement déjà son premier album de 5 titres.
C’est désormais officiel. Brenda porte la casquette de rappeuse. Queen Bree comme elle aime se fait appeler l’a confirmé elle-même dans un message posté sur sa page Facebook ce mardi 16 février 2021. En effet, Après avoir ouvert son magasin de vente de perruques à Los Angeles, un quartier chic des Etats-Unis, Benda Biya dit avoir pris goût à la musique.

« En ce moment, je finis le Tracklist. Dès que tous les sons sont prêts, j’ai plus qu’à enregistrer et faire la promotion. Ça prend du temps vu que c’est 5 sons d’un coup, mais ça en vaut la peine. Ce sera sur ITunes/Spotify quand ce sera prêt », a-t-elle écrit.

Résultat de recherche d'images pour "brenda fille de biya"

Il faut notamment rappeler que Brenda Biya la fille du couple présidentiel camerounais avait annoncé à travers un direct sur son compte Instagram qu’elle rêve de se lancer dans la musique précisément le rap, un genre musical dont elle serait passionnée.

« Comme genre musical, j’aime le HIP POP, l’AFROBEAT, le RAP français et la Musique espagnole. Mon artiste camerounais préféré c’est Locko. Il chante bien en anglais comme en Français et il a une belle voix. Pour débuter ma carrière musicale, je souhaiterais faire un featuring avec Locko, Jovi ou wizkid. Mon son préféré de Jovi, c’est « mets l’argent à terre ». Mes artistes français préférés sont : Naza, Benach, mais surtout Booba. Mes rappeurs américains préférés : Young Thug, Drake…Drizzy Drake est d’ailleurs ma célébrité, ma star préférée», avait déclaré la fille du couple présidentiel.

Si la plupart des camerounais avaient pris cette nouvelle avec beaucoup de réserve, Brenda Biya vient de prouver que ce n’était pas une blague. Cependant, plusieurs de ses abonnés ont déploré vivement cette envie brusque de la jeune fille de devenir rappeuse. « C’est toi qui est chanteuse, c’est toi qui vends les mèches, c’est encore toi qui occupe la place à l’Enam; Tu ne peux pas investir sur un projet qui va diminuer le chômage dans ton pays?; Tu avais besoin de l’Enam pour être artiste chanteuse? Ou c’est buzz? » voilà entre autre quelques questions de ses abonnés.

Ivoirwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles