01192017Headline:

Ce que vous devez savoir sur la première dame du Burkina d’origine Togolaise

kabore et madame

kabore et madame 1

Dans son livre intitulé :”L’UN EST L’AUTRE: DES RELATIONS ENTRE HOMMES ET FEMMES”, Élisabeth Badinter, Femme de lettres, Philosophe, Féministe et Femme d’affaires d’origine française mettait en relief les relations entre homme et femme dans le couple.

Selon elle, l’homme n’est ni supérieur à la femme et la femme n’est ni inférieure à l’homme. Mais on peut plutôt parler de complémentarité.

La Bible ne dit-elle pas dans le livre de Genèse au Chapitre 2;24: “C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.”?

Le 29 novembre 2015 dernier, une nouvelle page de l’histoire politique du Burkina a été écrite.

En effet, après 27 ans de règne sans partage de l’ancien Président Blaise Compaoré, le peuple burkinabé a voter massivement pour le candidat du Mouvement du Peuple et le Progrès (MPP), Mr Roch Marc Christian Kaboré.

Si le Président nouvellement élu est un homme d’experience en politique pour avoir été pendant 26 ans un compagnon de Mr Blaise Compaoré en occupant des postes aussi prestigieux (Premier ministre, Président de l’Assemblée), il n’en demeure pas moins qu’il ait bénéficié du support et des conseils de celle qui partage sa vie depuis maintenant plusieurs années: Mme Sika Bella Kaboré.

Née, Isabelle Adjoavi Bella Sika Vovor, cette dynamique femme d’origine Togolaise, Bien connue dans les milieux féminins à Ouagadougou est Juriste de formation, titulaire d’une Maîtrise en Droit obtenue à l’Université de Lomé et un Certificat d’Etudes Supérieures Spécialisées d’Aptitude à l’Administration des Entreprises en France.

La cinquantaine passé, Mme Sika Bella kaboré est aussi connue dans les arcanes de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso, où elle a occupé d’importants postes notamment de Chargée d’Etudes Juridiques à la Chambre de Commerce, puis de Conseillère technique chargée de l’Animation Consulaire.

Parallèlement à ses responsabilités, elle fonde l’Association « KIMI » (Parapluie) en langue Dioula, reconnue officiellement en février 2006 sous l’appellation d’Aide à la Santé Préventive, avec pour mission d’informer les gens sur les moyens de prévention des cinq principales maladies qui menacent la mère et l’enfant ( les cancers du sein et du col de l’utérus, la drépanocytose, le trachome (appelé couramment la maladie des mains sales, qui rend aveugle) et de la Bilharziose.)

Femme toute aussi efficace que discrète, Mme Sika Bella Kaboré est très proche des femmes Rurales et celles des couches défavorisées.

La Première dame et nouvelle maîtresse du Palais de Kosyam, (Résidence des Présidents du Burkina Faso) est mère de trois enfants, et plusieurs fois grand-mère.

Nous lui souhaitons beaucoup de chance dans ses nouvelles fonctions.

:Nathalie Zemgbo

Successmag.ca

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment