09262018Headline:

Centrafrique-Guinée Equato: Deux suspects dans le putsch raté de Malabo en garde à vue

Jeudi 26 Avril 2018 – Deux personnes soupçonnées d’être impliquées dans la tentative de putsch manqué contre le Président Obiang en Décembre dernier ont été interpellées à Bangui , avons-nous appris.

Le ministre de la Justice centrafricain Flavien Mbata a annoncé mercredi l’arrestation de deux hommes ,Feissal Mandjo  et Issaka Ousmane , suspectés d’ être en lien avec la tentative de coup d’ Etat déjoué à Malabo fin décembre.

Feissal Mandjo, est soupçonné d’avoir été en contact avec le présumé cerveau de l’opération, Ahmed Yalo, frère de Sani Yalo  qui est un proche du président centrafricain Faustin-Archange Touadéra.

L’appli KOACI Android avec les notifications en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

L’ enquête menée conjointement avec le Cameroun et la Guinée équatoriale porte également sur un transfert d’argent suspect, depuis un compte en France vers le compte d’une société, le Bureau d’affaitement Routier Centrafricain (BARC), dont le président du Conseil d’administration est Sani Yalo.

En Janvier , Malabo a annoncé avoir déjoué un coup d’ Etat marqué par l’arrestation de 31 mercenaires tchadiens et centrafricains dans la région du sud du Cameroun avec un important arsenal le 27 Décembre.

Selon une source judiciaire , plus de 70 personnes, dont 16 ressortissants centrafricains, ont été interpellés dans la sous-région .

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment