01262022Headline:

Centrafrique: l’Union européenne suspend la formation de l’armée à cause de Wagner

L’Union européenne a suspendu temporairement sa mission de formation des forces armées centrafricaines, en raison du « contrôle exercé par les mercenaires de la société Wagner », a annoncé mercredi à l’AFP la mission de l’UE à Bangui.

Après avoir infligé des sanctions économiques aux responsables du groupe paramilitaire russe Wagner, l’Union Européenne suspend temporairement sa formation au bénéfice des militaires centrafricains. « En raison du contrôle exercé par les mercenaires de la société Wagner sur les Forces armées centrafricaines (FACA), l’Union européenne, soucieuse du respect du droit humanitaire international, a décidé de suspendre temporairement les actions de formations », a déclaré à l’AFP le général Jacques Langlade de Montgros, commandant de la mission de formation de l’Union européenne en République centrafricaine (EUTM-RCA).

Reprise possible mais sous conditions

Cette suspension n’est que temporaire. Ainsi, pour lever la sanction qui s’impose, l’Eutm-RCA fixe trois conditions. « Le premier facteur, c’est l’assurance. Les soldats des unités formées ne seront pas employés de façon directe ou indirecte par la société militaire Wagner. Le 2ème, c’est l’assurance qu’une sélection robuste soit réalisée en amont du début de la formation en collaboration avec la Minusca. Le 3ème, c’est l’assurance de la soutenabilité du ministère de la Défense c’est-à-dire, avoir assez d’argent pour payer les soldats formés, les équiper, les armer et pour qu’il y ait des cadres, officiers et sous-officiers pour commander les troupes en opérations » a évoqué le général Jacques Langlade de Montgros.

Le gouvernement prend acte de la décision
L’Eutm-RCA qui comptait 235 formateurs et conseillers en République centrafricaine réduit aujourd’hui son effectif à 155 hommes. Le gouvernement centrafricain dit prendre acte de cette décision et promet une réponse diplomatique au problème. C’est depuis 2016 que la mission Eutm est en RCA. En plus de cinq (5) ans et demi, cette mission a déjà formé plus de 4.000 soldats centrafricains.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles