10182017Headline:

Cette bague mystérieuse me ronge le doigt /Les faits

bague

Lorsque je l’ai ramassée, ma main tremblait, aujourd’hui cette bague mystérieuse me ronge le doigt

Le doigt d’un jeune ghanéen de 19 ans est sur le point de s’arracher parce qu’un mystérieux anneau coincé sur son index est en train de « bouffer sa chaire » si nous pouvons le dire ainsi.

Eric Buabeng a trouvé la bague sur la route à son retour de l’église sur le chemin du retour à la maison en Novembre dernier et le ramassa. En arrivant à la maison, il a porté la bague à son index droit. Peu de temps après, il sentit la bague serrer très fort sur son doigt.

S’en est suivi plusieurs visites dans les hôpitaux et lieux de culte en vu d’extraire de son doigt ce que l’on peut qualifier d’anneau démoniaque mais toutes ces tentatives ont été vouées à l’échec.

Accablé sous le poids de la douleur et des angoisses, Buabeng à confié à un journaliste de la presse locale qu’il regrette d’avoir pris cette bague en s’exprimant en ces termes:

« J’ai vu l’anneau sur le sol à mon retour de l’église et je l’ai pris. »

«Je ne savais pas quel genre de bague c’était mais ça ressemblait à une bague en or et ça brillait sur ma main. Lorsque je l’ai ramassée, ma main tremblait et quand j’ai essayé de la jeter, je ne pouvais pas parce que ma main tremblait et quelque chose me força à ne pas la jeter et je pouvais entendre une voix me demandant de rentrer à la maison, » a t’il déclaré.

Il continua: « Une fois à la maison, je me suis assis sur mon lit puis je l’ai mise à mon doigt, quand je ai essayé de la retirer, je ne pouvais pas, depuis, elle est sur mon index droit et je ne peux plus dormir quand je vais au lit.

« Maintenant, j’entends des voix qui me demandent de sortir de ma chambre la nuit. J’ai entendu des voix humaines, des gens me parlent à l’oreille, mais je ne peux pas les voir « .

Pendant ce temps, son père, qui est dévasté par la situation, plaide auprès des bonnes volontés afin de trouver une aide financière pour mener à bien une opération qui pourra peut-être libérer son fils de ce calvaire

afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment