09292022Headline:

civil ou militaire, quel tribunal va juger le commandant fofana ?

Sous le coup d’un mandat d’arrêt international depuis 2020, pour « port illégal de costume, d’insigne militaire et de trouble à l’ordre public », le commandant Abdoulaye Fofana a été mis aux arrêts le 3 mai 2022. Mais quel tribunal pour juger cet ancien officier supérieur ?

Qui du tribunal militaire et du tribunal de première instance d’Abidjan doit juger le commandant Abdoulaye Fofana ? Absent de la Côte d’Ivoire alors qu’il était encore en fonction dans l’armée, l’état-major a pris une lourde sanction contre cet officier supérieur. Conformément à la loi n°2018-861 du 19 novembre 2018 portant ratification de l’ordonnance n°2018-515 du 30 mai 2018 portant sanctions administratives applicables aux militaires, donne un début de réponse à la décision du chef d’état-major général de l’armée. En son article 3, l’ordonnance dispose que : « Tout militaire totalisant plus de quinze jours de désertion ou 90 jours de prison sur deux années civiles consécutives est radié des effectifs par décision du chef d’état-major général des armées ».

Dans son cas, Abdoulaye Fofana a été radié de l’armée le 24 octobre 2019 par les autorités ivoiriennes. Exilé en Europe, il était très actif sur les réseaux sociaux. Il publiait des vidéos dans lesquelles il était régulièrement habillé en costume et insignes militaires.

« Le tribunal de première instance et le tribunal militaire sont tous deux compétents. Mais sachez qu’il est aussi poursuivi pour désertion. Or, la désertion militaire est une infraction pénale. Le tribunal militaire s’en occupera », analyse-t-il pour 7info. L’expert ivoirien précise en outre que : « Si les deux juridictions sont saisies, l’une doit se dessaisir de l’affaire au profit de l’autre par effet de connexité. Généralement, la juridiction militaire prend le dessus quand le concerné est issu des rangs de l’armée ».

Depuis son arrestation, le mardi 03 mai 2022, les autorités judiciaires ivoiriennes n’ont produit aucun communiqué.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles