09232017Headline:

Comment lutter contre la Cybercriminalité, par exemple au Nigeria….

La firme kényane Serianu Ltd a révélé que cinq pays africains ont cumulé en 2016 des pertes de 895 millions de dollars US en raison de la cybercriminalité. Dans son rapport paru le 29 mars dernier sous le titre « Atteindre la Cybersécurité : Améliorer la visibilité et accroitre la prise de conscience », cette firme présente le Nigeria comme le pays qui a enregistré les plus grosses pertes dues à la cybercriminalité sur son territoire, soit quelque 550 millions de dollars US. Les quatre autres pays, le Ghana, la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda, ont perdu respectivement 50 millions, 85 millions, 175 millions, et 35 millions de dollars US. Le rapport de Serianu Ltd indique par ailleurs que ces pertes se répartissent globalement en 537 millions de dollars US en pertes indirectes, et 358 millions en pertes directes. Autant de raisons de s’inquiéter pour les rapporteurs qui rappellent que la plupart des organisations et institutions en Afrique sont mal préparées pour faire face aux menaces liées à la sécurité de l’information, une situation qui selon eux « est due à l’absence ou à l’insuffisance des budgets alloués, ou à l’absence de professionnels qualifiés ». Les investissements dans les Tic et le numérique en Afrique devraient passer de 1,24 milliards de dollars US en 2015 à plus de 3 milliards de dollars en 2020.

AFRIQUE MATIN

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment