11192018Headline:

Comores: Azali Assoumani lance des menasses à Ahmed Saïd Djaffar…

Depuis qu’Ahmed Saïd Djaffar, le vice-président d’Azali Assoumani, s’est opposé à la tenue du référendum constitutionnel, les hostilités sont ouvertes entre les deux hommes : le président lui a coupé le téléphone et repris son véhicule de fonction.

Entre Azali Assoumani, le président, et Ahmed Saïd Djaffar, son vice-président, les hostilités sont ouvertes depuis que, le 17 juin, ce dernier s’est dit opposé à la tenue du référendum constitutionnel prévu le 29 juillet.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment