12142017Headline:

Congo-Brazzaville : l’opposition boycotte les élections locales

congo-brazza

C’est dans une relative indifférence qu’ont eu lieu, ce dimanche, les élections locales au Congo. Celles-ci ont été boycottées par une coalition composée d’une dizaine de partis d’opposition.

Les Congolais étaient appelés aux urnes ce dimanche pour élire les 12 conseils départementaux et les conseils municipaux des six plus grandes villes du pays. Ces élections locales ont été boycottées par une dizaine de partis de l’opposition, qualifiée de “radicale” par le pouvoir. Les membres de ces partis ont indiqué refuser de “cautionner la tricherie”. Ce qui n’a pas empêché les autorités d’ouvrir les bureaux de vote à 7 heures. Le Président Denis Sassou Nguesso a voté peu après 11 heures 30 (10h30 GMT) dans un bureau du centre de Brazzaville, près de la Présidence. De son côté, la population n’a pas montré un réel engouement à se rendre dans ces bureaux, rapporte le JournaldeBrazza.

“Je ne vois pas l’intérêt d’aller voter quand on sait que les vainqueurs sont les mêmes”, a estimé Jules Mabiala, un jeune diplômé sans emploi. “On reste parfois 30 minutes sans voir un électeur passer”, a indiqué Paul Mingui, 41 ans, représentant d’un candidat indépendant dans un bureau de vote, “ce n’est pas étonnant parce que les gens se désintéressent de la politique”.

Les conseils municipaux et départementaux sont contrôlés par le Parti congolais du travail (PCT), ex-parti unique, qui, depuis le retour au pouvoir de Sassou Nguesso en 1997, remporte toutes les élections. L’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), seul parti d’opposition représenté au Parlement, a présenté ses candidats dans la moitié sud et les deux plus grandes villes du Congo : Brazzaville et Pointe-Noire. Un grand nombre de candidats indépendants, plus ou moins proches du pouvoir, ont également concouru.

Pour information, les élus locaux sont chargés d’élire les sénateurs, la moitié du Sénat (36 sièges) devant être renouvelée le 12 octobre. Les résultats de ces élections locales, qui devaient initialement avoir lieu en 2013, seront annoncés en fin de semaine.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment