01202017Headline:

Congo/Le président Sassou veut accueillir 30 000 réfugiés dans son pays

sassou nguesso

C’est dans un courrier adressé à la représentante de l’UE, fait par le ministre Congolais des affaires étrangères, qu’a été faite la proposition d’accueillir près de 25 000 réfugiés d’Erythrée au Congo.

En effet, Denis Sassou Nguesso, dans un élan de solidarité africaine veut soulager l’Europe… Le président Congolais aurait notamment besoin de main d’oeuvre pour toutes les infrastructures en construction pour son projet du  Congo comme pays émergent à l’horizon 2025.
Les réfugiés pourront alors profiter des différents avantages du développement en cours du Congo et seront hébergés dans le Nord du pays,- principalement à Ollombo, Oyo et Ouesso-.

nofi.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "Congo/Le président Sassou veut accueillir 30 000 réfugiés dans son pays"

  1. Congo-Mfoa says:

    Après le tonitruant projet de construction à Brazzaville de la PLUS GRANDE MOSQUEE D’AFRIQUE CENTRALE, pendant que nos voisins luttent contre les extrémistes islamistes de la Secte BOKO HARAM, voici M. Sassou Nguesso en face d’une politique de “repeuplement” du nord-congo qui ne dit pas son nom, pour des besoins électoralistes et guerrières.
    En 1998, il (Sassou avec son clan) avait utilisé les Hutu-rwandais réfugiés au Congo-Brazzaville en les enrolant dans ses milices privées, les Cobras, pour aller exterminer les Kongos au Sud du Congo-Brazzaville. Résultat : une épuration ethnique programmée avec plus de 750 000 citoyens congolais massacrés, selon les chiffres de l’ONU. Sassou et son clan voudraient-ils utliser les réfugiés Syriens demain pour les envoyer exterminer celles et ceux qui se dresseront contre sa volonté de passer outre sa constitution sur sa limite d’âge et le nombre de ses mandats? Une constitution taillée sur mesure qu’il veut contourner par un référendum prévu nulle part dans les textes qui régissent la République du Congo-Brazzaville.
    Au-delàs de ces préoccupations, le Congo a-t-il les moyens de pouvoir recevoir et héberger dignement et humainement plus de 30 000 Syriens, dans un pays qui manque d’eau potable, d’électricité et où le système éducatif (Ecoles, Collèges, Lycées, etc.) est des plus déplorables, où les enfants s’asseyent à même le sol?

Leave a Reply

Submit Comment