06052020Headline:

Coronavirus: le Ghana lève les restrictions aux déplacements après 21 jours de lockdown

Le Ghana est devenu le premier pays d’Afrique subsaharienne à assouplir les restrictions de mouvements après un verrouillage de 21 jours de ses plus grandes villes.

Le gouvernement ghanéen estime avoir eu suffisamment de temps pour implémenter les mesures les plus efficaces contre la pandémie qui frappe principalement l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie de plein fouet.

Les habitants de la capitale, Accra, et des principales villes du pays sont désormais autorisés à reprendre le travail à partir de ce lundi, même si d’autres restrictions telles que les fermetures d’écoles et l’interdiction des rencontres sportives et religieuses restent en vigueur, a déclaré Akufo-Addo dimanche dans une allocution télévisée.

Le ministère ghanéen des Finances prévoie une croissance de 1,5%, la plus basse en 37 ans.

« La décision de restreindre les déplacements a occasionné un certain nombre de graves difficultés pour nous tous à travers le pays, en particulier pour les pauvres et les personnes vulnérables », a déclaré Akufo-Addo.

À l’avenir, «nous adapterons notre solution à notre condition sociale, économique et culturelle unique. Il n’existe pas d’approche unique».

Le Ghana a effectué 68 000 tests au total jusqu’à hier dimanche 29 avril.

Le pays a aussi élaboré des plans pour établir des centres de tests dans l’ensemble de ses 16 régions, a déclaré Akufo-Addo.

Les usines locales produisent des équipements de protection tandis que les drones sont utilisés pour accélérer le transport des tests, a-t-il déclaré.

Les hôpitaux publics du pays ne disposent que de 67 ventilateurs, même si des commandes ont été passées pour en avoir éventuellement 200 disponibles, a déclaré le ministre de l’Information, Kojo Oppong-Nkrumah.

Les cas confirmés ont atteint 1 042 avec neuf décès, tandis que les résultats de 18 000 échantillons de test restent en suspens.

« La levée de ces restrictions ne signifie pas que nous baissons la garde », a déclaré Akufo-Addo. « Chaque fois que la situation le justifiera, toute communauté dans laquelle le virus sera identifié comme étant répandu sera verrouillée, jusqu’à ce qu’il y ait une lisibilité claire de la trajectoire du virus ».

Lire sur Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles