12082016Headline:

Côte d’Ivoire: Du nouveau dans Les mandats émis contre Compaoré malgré sa nationalité

blaise comp.

Les mandats d’arrêt émis contre l’ancien président burkinabè, Blaise Compaoré, chassé du pouvoir lors d’un soulèvement populaire en 2014, « restent intacts » notamment ceux lancés pour l’assassinat du Capitaine Thomas Sankara, a annoncé mardi, Alioune Zanré, le nouveau commissaire du gouvernement.

« Le mandat d’arrêt émis contre l’ex-président Blaise Compaoré n’a jamais été annulé par la Cour de cassation », a déclaré Alioune Zanré, sur les ondes de Radio France internationale (RFI).

Selon le nouveau commissaire du gouvernement en poste depuis une semaine, les mandats d’arrêt annulés ne concernent que le dossier en rapport avec le coup d’Etat de septembre 2015 mais ceux émis contre l’ex-président pour l’assassinat de Thomas Sankara « restent intacts ».

Le 28 avril, la Cour de Cassation de Ouagadougou avait annoncé l’annulation des mandats d’arrêt émis par la justice militaire contre le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Soro Guillaume et de M. Compaoré pour « vice de procédure ».

Au pouvoir depuis 27 ans, Blaise Compaoré (64 ans) a été poussé à la démission le 31 octobre 2014, lors d’un soulèvement populaire après avoir tenté de modifier la Constitution pour briguer un cinquième mandat.

Exilé en Côte d’Ivoire après sa démission, Abidjan a annoncé en février avoir accordé la nationalité ivoirienne à l’ex-président burkinabè déchu.

LIB
Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment