02232024Headline:

Côte d’Ivoire: le top-model Awa Sanoko tuée par la rumeur

Ce mercredi 7 février, les réseaux sociaux ont été secoués par une rumeur alarmante sur la prétendue disparition de la mannequin ivoirienne, Awa Sanoko. La nouvelle, relayée à grande échelle, a semé l’inquiétude parmi ses proches, ses collègues et ses fans. Cependant, les dernières informations confirment qu’il s’agissait d’une fausse nouvelle.

La déclaration initiale provenait de la présentatrice de l’émission ‘Moo’d by EK’ sur NCI, Emmanuelle Kéïta, via sa page Facebook, où elle a annoncé le prétendu décès d’Awa Sanoko. « Repose en paix », a-t-elle écrit.

Cela a immédiatement déclenché une vague d’émotions et d’inquiétudes au sein de la communauté de la mode ivoirienne et des admirateurs de la mannequin.

 

Pour apaiser les inquiétudes, un spécialiste de la mode ivoirienne contacté par Afrique sur 7 a révélé que la rumeur était sans fondement.

Le rétropédalage d’Emmanuelle Kéïta
L’influenceuse ivoirienne ayant initialement rapporté la nouvelle a rapidement rectifié son erreur en supprimant son premier post et en le remplaçant par un message explicatif, mettant en garde contre la propagation d’informations non vérifiées.

« Toujours bien vérifier une information même si ça venait d’un très proche ! J’ai été submergée par les émotions vu que je l’avais titillée à mon émission, j’ai été prise de regrets ! J’ai mis les organes’’, a-t-elle clarifié.

 

Alors qu’une internaute a émis l’hypothèse d’un piratage de la page de l’animatrice, Emmanuelle Kéïta a pris la responsabilité de son message, soulignant que l’information était erronée et assurant que Awa Sanoko était bel et bien en vie.

‘’Cette page a été piratée, je pense’’ et de répondre : ‘’Non, c’est moi qui ai fait le post et j’assume la responsabilité. Le plus important, elle va bien’’, a-t-elle indiqué. La mannequin elle-même a tenu à rassurer ses proches, ses collègues et ses fans en réalisant une diffusion en direct sur sa page Facebook, confirmant ainsi sa présence et sa santé.

 

What Next?

Recent Articles