10222020Headline:

Côte d’Ivoire: Les violences existent déjà dans le pays, Simone Gbagbo

Simone Gbagbo rejoint les propos de Guillaume Soro qui indique qu’il n’y aura pas d’élection en Côte d’Ivoire le 31 octobre prochain.
Lors d’un entretien avec la chaine française France 24, l’ancienne Première dame de Côte d’Ivoire a mis l’accent sur le fait qu’il ne saurait y avoir d’élection dans le pays sans une refonte de la Commission électorale indépendante (CEI) et la mise en place d’un nouveau conseil constitutionnel. Pour elle, cela n’amplifierait pas des violences qui existent déjà dans le pays.

« Il n’y aura pas d’élections, les gens sont déjà dans la rue. Les violences, nous les vivons déjà. Depuis que M. Ouattara a annoncé sa candidature, les Ivoiriens sont descendus spontanément dans la rue (…). Le bain de sang, nous le vivons déjà », a-t-elle déclaré. Elle rejoint ainsi les autres cadors de l’opposition ivoirienne qui exigent, non seulement les réformes institutionnelles, mais aussi le retrait de la candidature de Ouattara à la présidentielle.

beninw

Comments

comments

What Next?

Recent Articles