06212024Headline:

Côte d’Ivoire : pour 24 millions de FCFA, deux frères s’unissent pour tuer leur partenaire d’affaires

En Côte d’Ivoire, dans la région de Divo, Sando Seydou, un entrepreneur prospère, a tragiquement perdu la vie le lundi 6 mai 2024 lors d’un voyage entre Tiassalé et Divo.

Son décès fait suite au retrait d’une somme considérable de 24 millions de francs CFA à Abidjan. Les responsables présumés de cet acte ne sont autres que les frères Ouédraogo, ses associés dans les affaires.

Les frères Ouédraogo ont cru pouvoir échapper aux conséquences de leur crime, mais ils ont vite appris que la perfection dans le mal n’existe pas. Après avoir orchestré l’assassinat de Sando Seydou, un commerçant de produits agricoles à Divo, afin de s’emparer des 24 millions de francs CFA qu’il venait de retirer, ils pensaient avoir effacé toutes les traces de leur forfait. Cependant, leur plan a été contrecarré par les enquêteurs de la gendarmerie nationale.

D’après Allo Police, Sando Seydou s’était rendu à Abidjan pour des raisons financières et avait ensuite entrepris le trajet de retour vers Divo avec la somme en question. Sur la route, il avait des échanges réguliers avec Ouédraogo O., un partenaire commercial. Malheureusement, le voyage s’est terminé tragiquement à Dibykro, entre Tiassalé et Divo, où la voiture de Seydou a été attaquée et où il a perdu la vie.

Grâce à une analyse méticuleuse des preuves, les enquêteurs ont établi un lien entre Seydou et Ouédraogo O., conduisant à l’arrestation de ce dernier. Au cours de l’interrogatoire, Ouédraogo O. a tenté de rejeter la faute sur son frère aîné, Ouédraogo I., mais les preuves ont finalement révélé la complicité des deux frères dans l’attaque.

Les frères Ouédraogo ont été placés en détention, confrontés à des accusations de meurtre et de vol. L’intervention rapide et efficace des autorités de Tiassalé a permis de résoudre cette affaire rapidement, empêchant ainsi les criminels de profiter de leur butin.

 

What Next?

Recent Articles