05192022Headline:

Cour des Comptes: Magistrats et vérificateurs outillés sur les réformes UEMOA

Cinquante-trois magistrats et 22 vérificateurs de la Cour des comptes bénéficient du 9 au 13 mai à Abidjan, d’une formation en technique d’analyse des états financiers à l’initiative du Projet d’appui à la gestion économique et financière (PAGEF).

Cour des comptes: Renforcement des capacités des acteurs sur les techniques d’analyse des états financiers
Adipolo

Pour faciliter la compréhension et le retraitement des données financières, la maitrise des méthodes et techniques de présentation et d’exploitation de documents et états financiers produits par les justiciables de la Cour (collectivités territoriales, sociétés d’états…), la Cour des comptes, institution supérieure de contrôle des finances publiques impose à ses magistrats et vérificateurs une mise à niveau.

L’objectif de ce séminaire est de renforcer leurs capacités afin qu’ils soient à niveau vis-à-vis des réformes publiques adoptées par l’UEMOA. « Les magistrats et vérificateurs recrutés proviennent d’origines très diversifiées à telle enseigne que pour être opérationnel, il est indispensable de leur fournir un certain nombre de formations adéquates et de qualité en lien avec leurs nouvelles fonctions », a expliqué la présidente de la chambre de la Cour des comptes, Kéi-Boguinard Béatrice.

A terme, les participants seront en mesure de comprendre de façon générale, la situation financière des entités de démembrements de l’Etat notamment les sociétés d’Etat et les sociétés d’économie mixte du portefeuille de l’Etat, les établissements publics à caractère industriel et administratifs et les collectivités territoriales.

« Le PAGEF, sachant le rôle important que joue la Cour des comptes, il nous semblait important de mettre en place ce séminaire afin de renforcer les capacités des acteurs sur les techniques d’analyse des états financiers », a déclaré le coordonnateur du PAGEF, Pr Bamba N’galadjo Lambert.

La présente formation est la première étape d’une série à l’endroit des magistrats. D’autres formations sur le renforcement des capacités en comptabilité publique et privée sont prévues d’ici fin 2022.

Le PAGEF est un projet d’appui institutionnel au gouvernement ivoirien, d’un montant total de 15.968.353.380 francs CFA dont 13.455.895.880 de francs proviennent de la Banque africaine de développement (BAD) et 2 512.457.500 francs par l’Etat de Côte d’Ivoire. Signé le 14 juillet 2017, ce projet soutient essentiellement la mise en œuvre du Schéma directeur de réformes des finances publiques (SDRFP).

Comments

comments

What Next?

Recent Articles