01162017Headline:

CPI/ En grève de la faim depuis le 7 Septembre, le congolais Bosco Ntaganda refuse de quitter sa cellule

cpi-bosco

CPI: en grève de la faim, le congolais Bosco Ntaganda refuse de se présenter à son procès

Par Serge Alain Koffi

L’ancien chef de guerre congolais, Bosco Ntaganda, poursuivi pour crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI), observe une grève de la faim depuis le 7 septembre et boycotte les audiences de son procès à La Haye pour protester contre ses conditions de détention et exiger de voir sa famille.

Dans un article de Jeuneafrique.com qui cite l’Agence France Presse (AFP), Bosco Ntaganda se plaint de ne pas pouvoir voir sa femme et ses enfants dans des conditions normales.

“Pour cela, écrit-il, je suis prêt à mourir’’, ajoute l’ex-chef de guerre dans une déclaration écrite que s’est procurée l’AFP.

Bosco Ntaganda, incarcéré depuis 2013, a également demandé à son équipe de défense de cesser de le représenter aux audiences de son procès devant la Cour, qui a débuté en septembre 2015.

Le Congolais est accusé de treize chefs de crimes de guerres et de cinq chefs de crimes contre l’humanité, qui auraient été commis dans l’est de la RDC entre 2002 et 2003 mais il a toujours clamé son innocence.

Dans sa déclaration, il assure ne plus pouvoir se défendre.“Quand je me suis rendu il y a trois ans, je pensais que je pourrais me défendre. Mais je suis maintenant conscient que ce n’est pas le cas. Je sais qu’il n’y a pas d’issue, je n’ai plus aucun espoir’’, écrit-il.

Selon Jeuneafrique.com, les juges de la Cour, en réponse, ont rejeté la demande de la défense qui voulait ajourner le procès jusqu’à lundi et ont maintenu les audiences de mercredi.

Ils ont également ordonné aux avocats de Bosco Ntaganda de le représenter et demandé qu’une visite de la famille de l’accusé soit organisée dans les plus brefs délais.

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment