10172017Headline:

CPI : le président rwandais Paul Kagamé,brise le silence “Laurent Gbagbo est victime de lui-même,je l’avait pourtant avertit”

Selon une information partagée par Yenews, hier mercredi sur twitter, le président rwandais Paul Kagamé a confié à des journalistes francophones, qu’il a reçus à Kigali, ce qu’il pense de Thomas Sankara et Laurent Gbagbo.

« Laurent Gbagbo et Thomas Sankara sont deux grands leaders qui ont fait preuve de naïveté », aurait affirmé Kagamé. Ses propos sont rapportés par un journaliste camerounais.

 

Le président rwandais s’étonne que, alors que Sankara savait et avait déclaré que son malheur viendrait de Blaise Compaoré, il n’ait rien fait pour empêcher cela.

Concernant Laurent Gbagbo, Paul Kagamé aurait indiqué que « c’est une erreur d‘avoir signé le traité de Rome sur la Cour Pénale Internationale ». Mais une grosse naïveté de la part de Laurent Gbagbo d’avoir permis à la CPI d’enquêter exclusivement sur les violences d’après la rébellion de 2002, sans que la Côte d’Ivoire ait ratifié le traité de Rome.

Selon Yenews, Paul Kagamé dit l’avoir fait savoir à Gbagbo lors d’une rencontre à Kigali. Paul Kagamé a indiqué aux journalistes qu’il avait prédit à Laurent Gbagbo que les occidentaux allaient utiliser la CPI pour le faire arrêter.

Pour sa part, il ne porte pas la CPI dans son cœur. « Si le traité de Rome était bon, pourquoi les Américains et autres qui poussent les Africains à le ratifier ne le font-ils pas eux-mêmes ? », aurait demandé Paul Kagamé.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment