03032021Headline:

Crise en Centrafrique: 2 soldats de l’ONU éliminés par les rebelles dans une embuscade

Deux soldats, faisant partie de la mission de l’ONU en Centrafrique, ont été tués par des rebelles dans une attaques survenue, quelques heures après la confirmation, lundi, de la réélection de Faustin Archange Touadera à la présidentielle de décembre, a rapporté la MINUSCA.
Les deux casques bleus tués sont un militaire gabonais et un autre, marocain, qui ont été pris dans une embuscade alors que leur convoi passait près de la ville méridionale de Bangassou, une ville qui, selon l’ONU, avait été reprise ce week-end aux groupes armés qui l’avaient saisie, deux semaines plus tôt. Cette nouvelle attaque de la coalition de groupes armés, qui a lancé une tentative de coup d’État ratée avant le vote du 27 décembre, vient ainsi porter le nombre de soldats de l’ONU tués dans le pays à sept. Selon Mankeur Ndiaye, envoyé spécial de l’ONU en Centrafrique, la MINUSCA a payé un «lourd tribut», mais reste déterminée à «poursuivre son mandat de protection des civils et de sécurisation des élections».

La coalition avait tenté d’avancer sur la capitale, Bangui, le 19 décembre, dans une opération qui, selon Touadera, était fomentée par son prédécesseur, François Bozize. Mercredi dernier, les rebelles ont lancé leur attaque la plus proche de Bangui, frappant un endroit à la périphérie de la ville avant d’être repoussés avec la perte d’un soldat de la paix. Lundi, la Cour constitutionnelle a déclaré les résultats définitifs de la présidentielle et a donné gagnant au premier tour, Touadera avec 53,16% des voix, suivi de loin par l’ancien Premier ministre, Anicet Georges Dologuele, avec 21,69%.

beninweb.tv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles