12142018Headline:

Dakar: Khalifa, un de ses avocats demande sa libération immédiate

Un des avocats du maire de Dakar Khalifa Sall condamné le 30 mars, à cinq ans de prison ferme pour escroquerie portant sur des deniers public, Me Francois Sarr, a demandé “la libération immédiate” de son client, estimant que la “décision de la Cedeao s’impose à tous”, mardi au tribunal de Dakar au deuxième de son procès en appel.

“Je demande la libération immédiate de khalifa Sall parce que la cour de la Cedeao dit qu’il a été arrêté et détenu arbitrairement”, a dit Me Sarr.

Selon lui, “l’arrêt rendu par la Cedeao annule l’ensemble des procédures et s’impose à tous”.

Le 29 juin, la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) avait estimé que les droits de Khalifa Sall condamné fin mars à 5 ans de prison ferme dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar ont été “violés”.

Accusé d’avoir détourné 1,8 milliards F CFA dans le cadre de la caisse d’avance de la maire de Dakar lors de son jugement en instance, Khalifa Sall était déclaré entre autres coupable des délits “d’escroquerie aux deniers publics”, et de “complicité en faux en écriture de commerce”.

Avant de rendre son verdict le 30 mars dernier, le juge avait déclaré Khalifa Sall coupable entre autres de délits, dont “escroquerie aux deniers publics” et “faux et usage de faux”, mais avait écarté les délits “d’association de malfaiteurs et de blanchiment d’argent”.

Le tribunal avait également déclaré que l’Etat du Sénégal n’avait pas subi de préjudice, car la somme en cause est totalement la “propriété” de la ville de Dakar.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment