10292020Headline:

Ebola: Des milliers de femmes enceintes risquent de mourir en couche

femme noire  enceinte

Des milliers de femmes enceintes risquent de mourir en couche car elles ne sont pas assistées par les sages-femmes dans les pays comme le Liberia ou encore la Sierra Leone durement touchés par le virus Ebola.

Selon plusieurs ONG, dont Save The Children et ActionAid, des dizaines de milliers de femmes enceintes pourraient mourir en couche faute de soins en Afrique de l’Ouest, durement touchée par l’épidémie d’Ebola. Certaines sages-femmes, en effet, refusent de les assister craignant d’être contaminées par le virus Ebola, qui se transmet par les fluides corporels, sang, selles et urine en particulier.

Selon le Fonds des Nations- Unies pour la population (FNUAP) « 800 000 femmes accoucheront dans l’année à venir en Sierra Leone, en Guinée et au Liberia, et 120 000 d’entre elles pourraient, faute de soins d’urgence, connaître des complications lors de l’accouchement ». Or, de nombreuses sages-femmes hésitent désormais à assister les mères lors des accouchements, craignant d’être infectées par le virus Ebola.

De même, les experts se sont déjà inquiétés des risques encourus par tous ceux qui, touchés par d’autres maladies, peinent à se faire soigner dans des hôpitaux surchargés par les victimes de l’épidémie, ou par les conséquences économiques désastreuses que l’épidémie pourrait avoir sur les pays touchés. L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest a déjà fait 4 960 morts sur 13 268 cas selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Afrik

Comments

comments

What Next?

Recent Articles