10212018Headline:

Election présidentielle: Maurice Kamto nouveau président du Cameroun ?

L’opposant camerounais Maurice Kamto s’est déclaré lundi à Yaoundé vainqueur de l’élection présidentielle tenue dimanche et a réclamé une “transmission pacifique du pouvoir” avec le chef de l’Etat sortant Paul Biya, lors d’une conférence de presse.

“J’ai reçu mission de tirer le penalty historique. Je l’ai tiré ; le but a été marqué”, a déclaré lundi Kamto, au siège de son parti, ovationné par une cinquantaine de militants.

Plus de six millions d’électeurs repartis dans 24.988 bureaux de vote étaient appelés à élire le nouveau président, parmi les huit candidats en lice dont le président sortant, Paul Biya (85ans).

Estimant avoir “reçu un mandat clair”, qu’il “entend défendre fermement”, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), a invité M. Biya à organiser les conditions d’une transmission pacifique du pouvoir afin de mettre (le pays) à l’abri d’une crise postélectorale.”

Quelques heures après la fermeture des bureaux de vote, le ministre de l’Administration territoriale, Atanga Nji, a appelé au “respect scrupuleux des lois”, car “personne n’a le droit de se substituer” au Conseil constitutionnel, seul habilité à proclamer les résultats.

Le scrutin à un seul tour s’est déroulé dans un contexte sécuritaire marqué par les assauts répétés de la secte islamiste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord et un conflit armé dans le Nord-ouest et le Sud-ouest, les deux régions anglophones du pays.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment