06222018Headline:

Esclavage en Lybie: A qui profite ce commerce?

MERCI A CNN, BIEN QUE N’ETANT PAS A L’ORIGINE DE CETTE PUBLICATION MAIS POUR AVOIR DIFFUSÉ LARGEMENT CES BARBARIES EN LYBIE. MERCI PARCE QUE LES AFRICAINS ECOUTENT MIEUX OU PRENNENT EN CONSIDERATION CE QUI VIENT DU BLANC OU DES MEDIAS ETRANGERS PENDANT QU’ILS MENACENT DE MORT LES SIENS QUI TENTENT DE DEVOILER CES DERIVES, AU RISQUE DE LEURS VIES.

De quoi s’agit-il?

En effet depuis des mois auparavant, un jeune Camerounais se battait déjà, bec et ongles, pour dévoiler ses barbaries d’un autre âge qui se déroulaient en Lybie et dont personne n’en parlait.  Il s’était, volontairement rendu en Lybie, au risque de sa propre vie pour voir de ses deux yeux ce qui se passait dans ce monde. Dès son retour de la Lybie, il commença à courir dans les Ambassades Africaines à Tunis pour informer les autorités Africaines. Avec l’aide de l’Ambassadeur de son pays, le Cameroun, à Tunis, il fut introduit à un colloque où il prit la parole pour dénoncer ce qui se passait en Lybie afin que quelque chose puisse être fait pour sauver des millions de vies. Apparemment, personne ne le pris au sérieux et rien n’y fut fait. Il ne baissa cependant pas les bras en continuant de frapper aux portes des Ambassades Africaines en Tunisie pour se faire entendre mais malheureusement, il fut emprisonné et reçu même des menaces de mort d’une des Ambassades Africaines en Tunisie: ironie du sort!

En vérité, si quelqu’un me racontait que ces menaces de mort émanaient de l’Ambassade de mon pays, la Côte d’Ivoire, je n’y aurais jamais cru. J’aurais été indigné en me posant la question de savoir: pourquoi l’Ambassadeur de Côte d’Ivoire se comporterait-elle de la sorte, en menaçant de mort un jeune Camerounais qui ne fait que se battre pour sauver la vie de ses frères Africains en souffrance en Lybie?  Fatigué et ridiculisé, l’envoyé de Dieu, si j’ose l’appeler ainsi, eu la présence d’esprit de se débarrasser d’une de ses vidéos en la remettant à des journalistes de CNN afin que ceux-ci puissent éventuellement relayer son message. Les journalistes de CNN alors se rendent en Lybie pour eux aussi vérifier la véracité des faits.

Dieu merci, tous les chefs d’état Africains peuvent maintenant condamner ces faits en Lybie car il est de notoriété que les Africains n’ont d’oreilles que pour ce qui vient d’Occident. Voilà que les Africains se réveillent maintenant de leur sommeil car le coq vient de chanter. Aujourd’hui, en Afrique, on peut condamner par-ci, condamner par-là, mais que fait-on après avoir condamné? Allons-nous mettre fin à ce fléau sur le continent et comment? Allons-nous maintenant cesser de nourrir la France et créer des opportunités pour notre jeunesse afin d’empêcher la fuite de nos cerveaux? L’OTAN qui a détruit le pays de Kadhafi, va-t-il y retourner pour rétablir l’ordre? L’ONU qui a combattu l’armée Ivoirienne pour une affaire électorale, va-t-elle déployer son armée en Lybie pour sauver les Africains? Qui prend maintenant la responsabilité du désordre et du K.O en Lybie?  Selon Hilary Clinton, ancienne Secrétaire d’Etat de l’Administration Obama: « we went in, we conquered and he died… » et en rire.  (Traduction): « Nous y sommes allés, nous avons conquis et il est mort… »  Etes-vous conscients de ce que vous avez créé en Lybie? Vous en êtes responsables car vous avez assassiné Kadhafi pour des raisons égoïstes et non parce qu’il tuait son peuple.

Oh! Honte à une Afrique qui, des siècles après, n’arrive même pas à nourrir ses enfants qui sont contraints à choisir entre le déshonneur et le péril, en prenant les risques de traverser le désert ou d’emprunter des pirogues en mer à la recherche de l’Eldorado. “Si et seulement si on pouvait arriver en Europe, notre vie changerait… Il vaut mieux risquer sa vie en allant à l’aventure que d’avoir honte devant les siens…” Voila ce qui anime la jeunesse Africaine.

Une Afrique ou des dirigeants préfèrent brader les INNOMBRABLES ressources de nos pays à des aventuriers pour garantir leurs fauteuils Présidentiels au détriment de leur jeunesse qui n’a aucune ouverture chez elle, pendant qu’elle est assise sur du trésor. Tous les pays Africains sont riches en matières premières et minerais.

Une Afrique dans laquelle on tue pour le pouvoir pour ne rien foutre à la tête de nos pays si ce n’est pour dire des discours creux pour le bonheur de leurs maîtres de l’ombre.  D’autres se glorifient même pour avoir versé une couche de goudron sur la terre rouge, peu importe si les pluies font disparaitre ces couches de goudron par la suite, ou pour avoir mélangé du sable et du ciment pour élever un pont, pour ensuite crier que: “l’émergence est maintenant à portée de mains.” Malgré que la vie sociale reste délétère.

Oh! Honte à une classe dirigeante Africaine qui a échoué; une classe dirigeante qui n’a pour seule et unique priorité que de servir leurs maîtres, les anciens oppresseurs. Une classe dirigeante DEFAILLANTE et dépassée par les évènements; incapable de créer des opportunités et des ouvertures d’insertion de cette jeunesse montante, contrainte de fuir!

Sommes-nous vraiment sortis de cette condition d’esclavage où les Européens embarquaient nos ancêtres pour aller les vendre à des chefs d’esclaves dans un monde nouveau afin de les soumettre à des travaux périlleux dans des plantations pour le bonheur du maître?

N’est-ce pas ce que font nos dirigeants actuels qui confisquent les opportunités de la jeunesse en faveur du maître, au vu et au su de tous, pour ensuite pousser la jeunesse à la mendicité et à l’esclavage? N’est-ce pas la même méthode? Tout ce qui a changé c’est l’époque.

Certainement que les mêmes qui pillent nos ressources pour appauvrir nos pays, ne voulant pas recevoir les Africains qui fuient la misère que ces occidentaux créent dans nos pays par le pillage de nos richesses, s’entendent avec les faux dirigeants Africains pour freiner cette immigration  clandestine vers leurs pays, en les soumettant à ces genres de pratiques d’esclavage dans le désert? Toute la vérité sera sue un jour.

Les questions qui nous reviennent aujourd’hui c’est de savoir:

1-pourquoi ce jeune Camerounais en Tunisie aurait-il reçu des menaces de mort de l’Ambassade de Côte d’Ivoire en Tunisie?

2-Pourquoi le gouvernement Ivoirien aurait-il protégé l’Ambassade de la Lybie en Côte d’Ivoire en brutalisant et emprisonnant des manifestants?

Nous n’osons trouver de réponses à ces questions.  Tout compte fait, ce qui se passe en Lybie, dépasse l’entendement humain. Si nous nous indignons face à ces pratiques inhumaines en Lybie, alors mettons fin aux guerres fratricides, au massacres des innocentes populations et aux emprisonnements arbitraires des opposants dans nos pays.

Daman Laurent Adjehi

Auteur/Ecrivain Edit. En Chef- www.ivoirenewsinfo.net-USA

 

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment