07212024Headline:

Etonnante attaques de quatre bases militaires de la mission de l’UA en Somalie

Quatre bases militaires, abritant des membres de la Mission de maintien de la paix de l’Union africaine en Somalie, ont été, samedi, la cible d’attaque de militants non identifiés, a rapporté Somali Guardian.
Les attaques ont eu lieu dans des bases de l’AMISOM près des villes d’Abdalla Birole, Dhobley, Janale et Elasha, où étaient basés des soldats kényans et ougandais, rapporte Sputnik. Aucun bilan précis n’a encore été annoncé par les autorités somaliennes. Les attaques ont eu lieu quelques heures à peine après que le président américain Donald Trump a ordonné le retrait de presque toutes les troupes et moyens militaires américains de Somalie d’ici début 2021.
Selon le Pentagone, certains soldats pourraient être réaffectés dans d’autres régions en dehors de l’Afrique de l’Est, tout en soulignant que les États-Unis restaient attachés à leurs partenaires africains. L’annonce du départ des soldats américains était dans le programme du président Trump depuis sa prise de pouvoir. Son officialisation intervient alors qu’en novembre dernier, un officier de la Central Intelligence Agency (CIA) a été tué au combat lors d’une opération en Somalie.

beninweb.TV

What Next?

Recent Articles