07242017Headline:

Exilé en Côte d’Ivoire depuis 2014 : Un grand coup se prépare contre Compaoré-des révélations

Compaoré3

L’ex-président burkinabé, Blaise Compaoré, va être jugé dans son pays d’ici à la fin de cette année

C’est en tout cas ce que croit savoir Jeune Afrique. Dans sa dernière édition à paru cette semaine, le confrère rapporte des informations faisant état de ce que le président burkinabé, Roch Christian Kaboré, projette de faire juger son prédécesseur d’ici à la fin de cette année.

Evoquant le sujet sur les antennes de Rfi, dimanche 19 juin, le Directeur des rédactions de ce bimensuel, François Soudan, a en effet soutenu que Roch Kaboré veut en finir avec le dossier Compaoré. A cet effet, la justice burkinabé pourrait ouvrir le procès. Et cela, en l’absence du concerné, aujourd’hui en exil en Côte d’Ivoire. Blaise Compaoré va donc être jugé…par contumace.

C’est que l’ex-chef de l’État vit en terre ivoirienne depuis qu’il a été chassé du pouvoir en 2014. Il y bénéficie de gîte et couvert et est assuré de la protection des autorités ivoiriennes. D’ailleurs, celles-ci n’ont de cesse de soutenir qu’il est chez lui en Côte d’Ivoire. Une assertion qui prend tout son sens depuis que l’ex-homme fort du Burkina Faso a pris la nationalité ivoirienne. La Côte d’Ivoire n’extradant pas ses nationaux, il est donc peu probable que le mandat d’arrêt international, lancé par son pays, contre Compaoré, soit exécuté et donc que celui-ci soit transféré au Burkina Faso pour y répondre des faits qui lui sont reprochés. D’où l’option du procès par contumace qu’envisagent les autorités burkinabè.

A.NIADA

 linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment