11182017Headline:

Extradition des exilés pro-Gbagbo du Ghana :le president Nana Affo Addo repond au president ivoirien Alassane Ouattara

Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, aurait opposé une fin de non-recevoir à la requête du président ivoirien, Alassane Ouattara, d’extrader certains collaborateurs de l’ancien président de la République, Laurent Gbagbo, exilés au Ghana depuis la fin de la crise post-électorales, en 2011.

 

Le président ghanéen, Nana Akufo-Addo,  a refusé de livrer des exilés pro-Gbagbo aux autorités ivoiriennes pour leurs implications présumées dans la déstabilisation de l’Etat, a appris La Lettre du Continent.

Selon le périodique français, il s’agit entre autres collaborateurs de l’ancien président de la République détenu à la Cour pénale internationale, à La Haye,  Koné Katinan,  son porte-parole,  son ancien ministre de l’énergie,  Emmanuel Léon Monnet, et Damana Adia Pickass, un des leaders de la jeunesse proche de Luarent Gbagbo.

Pour rappel, suite à une réunion du  conseil national de sécurité, tenue le jeudi 7 septembre 2017 à Abidjan en présence du chef de l’état, Alassane Ouattara, le ministre de l’Intérieur, Sidiki Diakité, avait accusé Damana Adia Pickass et Stéphane Kipré de financer et armer des anciens militaires depuis le Ghana où ils ont trouvé refuge.

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment