06132021Headline:

Faso: actions de sécurisation du territoire national, 15 terroristes neutralisés

Poursuivant l’opération de lutte anti-terroriste dénommée Houné ou dignité, les forces armées du Burkina Faso ont neutralisé une quinzaine de terroristes dans la forêt de Bangao, dans la région du Sahel burkinabè, selon un point dressé ce mardi par l’état-major.

En effet, les Forces Armées Nationales poursuivent les opérations de sécurisation du territoire national à travers les activités menées au sein des Groupements de Forces. Elles conduisent également des activités de soutien au développement au profit des structures de l’Etat, de structures privées, ainsi que des activités au profit des po￾pulations.

Ainsi, au cours de l’opération Houné qui se sont poursuivies cette semaine dans les régions du Nord et du Sahel, les unités déployées ont conduit des missions de reconnaissance et des actions de sécurisation.

“Ces actions ont permis de démanteler une base terroriste à BANGAO (Province de l’Oudalan) le 18 mai 2021. Bilan : côté “ami”, un blessé qui a été évacué par air et pris en charge. Côté ennemi, 15 terroristes ont été neutralisés. Un important lot d’armement, de munitions, de motos et de moyens de communication a été récupéré”, selon l’armée.

Le 18 mai également, une mission d’escorte logistique du détachement militaire de MADJOARI a été prise à partie lors de sa progression en direction de Pama.

La riposte de l’unité a permis de neutraliser 03 assaillants et de récupérer leur armement. RAS côté ami.

D’une part, le détachement militaire de Tin-Akoff est intervenu pour des opérations de sécurisation suite à l’attaque contre des populations civiles à HADJARA qui a fait quinze morts promis les populations

D’autre part, des unités d’intervention de Kaya ont été déployées à FIRKA dans la commune rurale de Pissila (Centre-nord) pour apporter un appui à un groupe de VDP pris à partie par des individus armés. Des opérations de ratissage ont été conduites pour sécuriser la zone.

Des opérations de ratissage ont été conduites pour retrouver les assaillants. Les militaires ont également prêté main forte aux populations pour le transport des corps et leur inhumation.

Le lendemain 19 mai, ajoute le communiqué de l’armée, lors d’une mission de reconnaissance effectuée par le détachement militaire de Matiakoali, un véhicule a heurté un engin explosif improvisé.

Bilan : 02 soldats décédés et 02 blessés qui ont été immédiatement évacués et pris en charge par les structures de santé des Forces Armées Nationales.

Par ailleurs, le 21 mai, le chef d’état-major général des armées (CEMGA), le général Moïse Miningou a participé à une cérémonie d’hommage à M. SEONI Yacouba Sidabouré, sourcier de profession, décédé dans l’exercice de ses fonctions au profit des FAN le 21 mai 2019 suite à une attaque sur l’axe Dori-Arbinda. La cérémonie s’est déroulée au sein du régiment d’Artillerie à Kaya où une stèle a été érigée en sa mémoire. le forage du régiment qui avait été réalisé grâce à son expertise à également été baptisé à son nom.

Le 23 mai, les forces armées nationales ont assuré une mission d’escorte de vivres au profit des populations de Mansila, une mission planifiée en coordination avec le ministère en charge de l’action humanitaire et le conseil national pour le secours d’urgence (CONASUR).

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles