05162022Headline:

Faso : le nouvel homme fort a tenté d’amener le président Roch Kaboré à embaucher des mercenaires russes

Le nouveau putschiste du Burkina Faso a tenté d’amener le président Roch Kaboré à embaucher des mercenaires russes, selon des sources . Paul-Henri Sandaogo Damiba a été nommé le mois dernier commandant de la sécurité à Ouagadougou. Le groupe russe Wagner Group a été déployé en Libye et en République centrafricaine. Les putschistes ont déclaré qu’ils faisaient partie d’un groupe jusque-là inconnu appelé le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration. Le groupe Wagner a pris une place de plus en plus importante au Burkina Faso. Goita, 39 ans, est apparu le 18 août 2020, lorsqu’il s’est joint à Malick Diaw et Sadio Camara, formés en Russie, pour lancer un coup d’État contre le président élu Ibrahim Boubacar Keita.
Notons au passage qu’ Evgueni Prigojine s’est réjouit mardi du coup d’Etat réussit au Burkina-Faso. L’homme d’affaires russe Evgueni Prigojine, réputé proche du Président Russe Vladimir Poutine et soupçonné d’être lié au groupe paramilitaire Wagner, a salué mardi 25 janvier le putsch au Burkina Faso comme le signe d’une « nouvelle ère de décolonisation » en Afrique. « Tous ces soi-disant coups d’Etat sont dus au fait que l’Occident essaie de gouverner les Etats et de supprimer leurs priorités nationales, d’imposer des valeurs étrangères aux Africains, parfois en se moquant clairement d’eux.
Il n’est pas surprenant que de nombreux Etats africains cherchent à se libérer. Cela se produit parce que l’Occident essaie de maintenir la population de ces pays dans un état semi-animal », a déclaré M. Prigojine dans un commentaire publié sur le réseau social russe VK.
.
Sapel

Comments

comments

What Next?

Recent Articles