09302022Headline:

Fête des mères : Le président du GECI couvre 150 mamans de Bouaké de cadeaux

Le président du mouvement « Génération émergente de Côte d’Ivoire (GECI) », Kaba Ibrahima, a offert dimanche 29 mai 2022 un important lot de pagne à 150 leaders d’associations de femmes de la commune de Bouaké à l’occasion de la fête des mères.

Ce dernier a justifié son geste par sa volonté d’honorer les mères qui constituent les véritables piliers de la société. « A travers ce geste symbolique, nous voulons honorer les femmes qui tiennent la société sur leurs frêles épaules. Il s’agit également de faire la promotion de la solidarité et du partage à travers ces mères de famille qui proviennent de diverses organisations de femmes issues de toutes les régions du pays et qui vivent ici en harmonie depuis des décennies », a-t-il laissé entendre.

Il a fait la promesse d’aller au-delà de ce geste en aidant ces mères à entreprendre des activités génératrices de revenus ou à les agrandir pour pouvoir assurer leur autonomie financière. « Nous allons aller plus loin, en voyant comment venir en aide à ces mères, pour accroître leur autonomie financière. Car, ne dit-on pas qu’aider une femme, c’est aider une nation toute entière ? ».

Les bénéficiaires de ce geste de haute portée sociale du président du GECI n’ont pas caché leur joie comme l’en témoigne les propos de la présidente de l’association de l’union des femmes de Koffikro, Aka Espérance.

« Ces présents me vont droit au cœur. En réalité, la mère doit être magnifiée tous les jours. Elle fait la maternité, s’occupe des enfants et de son homme et prend soin de tout. En sommes, la mère est le pilier de la famille. Le président Kaba Ibrahima a compris cela », nous lui disons grand merci pour avoir pensé à nous, en ce jour », a-t-elle indiqué, exprimant sa gratitude au « généreux donateur ».

La première responsable du groupe des femmes Tagouana du quartier Koko, Koné Katitcho Danien, a succédé à Mme Aka Espérance pour dire merci au président du GECI à l’assurant de leur détermination à jouer leur partition pour faire régner la paix et la concorde à Bouaké.

« Je dis merci au président du GECI. Il a pensé aux femmes de Bouaké aujourd’hui, jour de la célébration de la fête des mères. Dans son message, il nous a demandé de privilégier l’entente, la concorde sociale et la fraternité dans l’intérêt de Bouaké et de la Côte d’Ivoire. Qu’il soit rassuré, ce message sera bien transmis une fois dans nos différentes bases », a assuré Mme Koné Katitcho

Comments

comments

What Next?

Recent Articles