01182017Headline:

France :La police découvre des diamants et une valise de cash chez le neveux de Sassou Nguesso

argent mal acquis
CONGO BIENS MAL ACQUIS RIVIÈRES DE DIAMANTS ET VALISE DE CASH À NEUILLY
la police française au domicile d’un neveu du président du Congo-Brazzaville en France sont révoltantes. Une société offshore est au cœur du système, essentiellement financé par… le Trésor public congolais, selon les enquêteurs.
C’est au 76 bis du boulevard Bourdon, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) que les enquêteurs ont commencé leur perquisition par le cinquième étage.

« L’appartement, d’une superficie totale de 638 m2, occupe également les deux niveaux supérieurs. Le plus élevé, le septième, se résume à une immense terrasse de 100 m2. Vue imprenable sur la tour Eiffel, les tours du quartier de la Défense et, par beau temps, sur la pointe de la basilique de Montmartre. En dessous, au sixième, l’ambiance respire le luxe, le marbre et les canapés en daim blanc. » Selon le rapport de la police

Une valise en cuir marron est posée là, par terre. Elle est cadenassée. L’une de personnes vivant dans l’appartement, présente au moment de la perquisition, remet la petite clé aux enquêteurs. La valise était remplie de cash.

« Les euros sont sous vide ou dans des enveloppes frappées du sigle du Georges V, l’un des plus beaux palaces parisiens. Les dollars, eux, ont été glissés dans des enveloppes kraft. Il y en a pour plusieurs centaines de milliers d’euros. »

Un peu plus loin, dans des sacs à main pour femme ou dans des boîtes du joaillier Chopard, à Genève, des bijoux : rivières de diamants, colliers et bagues de pierres précieuses en tout genre. Ailleurs, des dizaines de montres de luxe, elles aussi incrustrées de diamants et d’or. Les policiers mettent également la main sur une dizaine de téléphones portables. Le butin d’un braquage fait au plus haut sommet de l’Etat ? En quelque sorte.

Pourtant le Congo-Brazzaville fait partie des « pays pauvres très endettés » (PPTE) selon les chiffres de la Banque mondiale, plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. L’accès à l’eau potable ou à l’électricité demeure encore un calvaire. Le taux de chômage national dépasse les 30 %. Un quart des enfants de moins de 5 ans y souffre de malnutrition chronique qui se termine parfois par la mort.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment