12082019Headline:

Gabon: Ali Bongo, son ancien directeur de cabinet dans la tourmente

Brice Laccruche Alihanga est dans une véritable tourmente. Après le limogeage de l’ex-directeur de cabinet d’ Ali Bongo, onze de ses proches viennent d’être placés sous mandat de dépôt par la justice gabonaise.

Le président Ali Bongo Ondimba a limogé son Directeur de Cabinet, Brice Laccruche Alihanga (BLA), début novembre. Celui qui était nommé ministre chargé du Suivi de la stratégie des investissements humains et des Objectifs du développement durable a été cueilli à froid, alors qu’il prenait de l’envergure au sommet de l’État à la suite de l’Accident vasculaire cérébrale (AVC) du Président Ali Bongo.

À en croire RFI, les détracteurs de BLA l’accusaient en effet d’accaparer le Palais de Bord de mer et de diriger le Gabon par procuration. Pire, il était soupçonné de faire le vide autour du président gabonais afin de tailler l’administration publique à son goût, tout en faisant main basse sur l’économie du pays.

Trois semaines après l’éviction de Brice Laccruche Alihanga de son poste de directeur de cabinet du Président Ali Bongo, ce sont ses proches qui viennent d’être écroués en prison. La Cour criminelle spéciale (CCS) de Libreville a en effet placé onze de ses collaborateurs sous mandat de dépôt après leur audition, les mercredi et jeudi derniers, pour « détournement de fonds publics » ou « complicité de détournement de fonds publics ».

Il ne s’agit pour l’instant que d’une détention préventive. Mais les choses pourraient aller de mal en pis pour les hommes de Laccruche Alihanga, eu égard à la lutte des clans qui a cours au tour du fauteuil présidentiel ces derniers temps. L’opposition, avec pour chef de file est Jean Ping, est également à l’affût.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment