03242017Headline:

Gabon: Le Fpi «Gbagbo ou rien» salue la réélection d’Ali Bongo

bongo-gbagbo

Le Front populaire ivoire (Fpi) tendance “Gbagbo ou rien” salue la réélection d’Ali Bongo, relève KOACI. d’un communiqué transmis ce dimanche.

Il «salue et félicite, enfin le candidat Ali BONGO Odimgba, déclaré  vainqueur  de l’élection présidentielle Gabonaise  du 27 Août 2016 par la CENAP, puis confirmé par la Cour Constitutionnelle», relève t’on du document signé par le ministre Alphonse Douati.

L’opposition radicale au régime d’Alassane Ouattara, remontée contre le candidat malheureux qui en 2011 refusait le recompte des voix à Laurent Gbagbo en rapportant dans le communiqué les propos d’alors de celui qui est suspecté d’avoir comploté avec le régime ivoirien et la France pour chasser Ali Bongo, salue également la Cour constitutionnelle et le peuple gabonais.

Le Fpi «salue et félicite la présidente et les membres de la Cour Constitutionnelle pour leur professionnalisme, leur sens élevé du devoir, leur patriotisme et leur courage face à toutes formes de pressions auxquelles ils ont été soumis ; Salue et félicite le peuple Gabonais pour sa patience, sa sérénité, son calme au cours de  cette période d’attente des résultats définitifs de l’élection présidentielle.» poursuit le communiqué.

La volonté d’Ali Bongo de rassemblement du peuple et des forces politiques d’opposition pour l’intérêt commun et ses démarches pour l’apaisement et le dialogue avec Jean Ping, que ce dernier avait refusé, furent également saluées.

Enfin, toujours avec l’amertume d’une crise post électorale ivoirienne qui aura chassé du pouvoir par la force Laurent Gbagbo, les “Gbagbo ou rien” concluent en exhortant les hommes politiques africains “au respect des textes de Lois qu’ils se sont librement donnés et des décisions prises par les institutions qui en découlent”.

Après un recompte des voix sous la supervision de 5 membres de l’Union Africaine et l’étude des recours déposés, la Cour constitutionnelle gabonaise a validé vendredi soir la réélection pour un second septennat du président sortant Ali Bongo.

Alors que la principale tendance de l’opposition ivoirienne s’est exprimée, à cette heure (dimanche 25 septembre 12HTU, ndlr), aucune communication sur la réélection d’Ali Bongo n’a été émise par le palais présidentiel d’Abidjan et son numéro 1 Alassane Ouattara.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment