08172017Headline:

Gabon: Le peuple décide de mettre un terme au Pouvoir de Bongo

ali bongo

Massacre des civils qui protestent contre la Présidence à vie au Gabon La scène est tout simplement insupportable! C’est l’horreur et la désolation au Gabon. La ligne rouge a été franchie par le tyran Ali Bongo qui a ordonné le massacre de son peuple. Personne n’en parle parce que c’est le Gabon, parce que c’est l’Afrique, parce que ce sont des intérêts à protéger surtout la manne pétrolière. Pourtant, les Gabonais continuent de lutter pour leur liberté, d’opposer une résistance farouche contre la Présidence à vie sur fond de tyrannie. Ils sont massivement descendus dans la rue cet après-midi à Libreville pour protester à nouveau contre la Présidence à vie de Monsieur Ali Bongo. Mais l’armée avait déjà investie la capitale. Elle a reçu l’ordre de tirer à balles réelles. Ces images d’un Gabonais mort sur le champ doit nous interpeller. Nous devons réagir et ne plus laisser faire l’impunité érigée en mode de gouvernabilité au Gabon, à Djibouti, au Togo, au Tchad bref en Afrique. Selon les informations en provenance de Libreville, il y aura eu plus d’une cinquantaine de morts. L’armée aurait embarqué dans ses camions une trentaine de cadavres. Pour mieux masquer le bilan macabre. Le Procureur de la République parle de 5 morts pour ne finalement retenir qu’un seul. La confusion règne encore au Gabon où le peuple est décidé de mettre un terme à la Présidence de Bongo qui succède à son père. Les Peuples d’Afrique doivent dénoncer ce carnage sans précédent de l’armée gabonaise contre leur propre population et soutenir celle-ci pour qu’elle réussisse sa transition démocratique. Ce soir, Ali Bongo n’a aucune légitimité démocratique pour rester au pouvoir. Peuples d’Afrique, jusqu’à quand devons-nous tolérer l’intolérable? La patrie ou la mort nous vaincrons ! Vive le peuple du Gabon ! Vive le Burkina-Faso Libre ! Vive l’Afrique bientôt Libre ! Houssein IBRAHIM HOUMED

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment